La rhinoplastie par voie fermée à Paris | par le docteur Serge-Jocelyn BOOLAUCK

Une chirurgie du nez indétectable

Le nez est sur le podium peu glorieux des parties du corps que les patients détestent le plus chez eux, d’après un sondage publié en 2016. Si la majorité des hommes et des femmes finissent par accepter avec philosophie quelques disgrâces, d’autres envisagent de recourir à la chirurgie esthétique et plastique pour les corriger. Qu’ils s’agissent d’anomalies de structure ou d’imperfections d’autres natures, nous vous invitons à prendre contact avec le Docteur Serge-Jocelyn BOOLAUCK, spécialiste de la rhinoplastie à Paris. Il privilégie l’approche endo-nasale qui consiste à opérer depuis l’intérieur du nez. La voie fermée en rhinoplastie préservative évite d’avoir ces cicatrices parfois visibles, préserve les ligaments de Pitanguy, les scroll ligaments qui sont essentiels à la beauté et à la fonction du nez et réduit grandement les phases de cicatrisations du nez. Ainsi, l’on trouve normal d’avoir une pointe de nez qui met plusieurs mois à acquérir sa forme définitive par la voie ouverte alors que cela prend beaucoup moins de temps en rhinoplastie de préservation.

 

rhinoplastie par voie fermée a 5 ans
AVANT/APRÈS Résultat d’une rhinoplastie par voie fermée à 5 ans post opératoire.

 

rhinoplastie par voie fermée a 2 ans
AVANT/APRÈS Résultat d’une rhinoplastie par voie fermée à 2 ans post opératoire.

Les candidats à la rhinoplastie

Les défauts concernés

Tout d’abord, cette rhinoplastie par voie fermée (ou voie interne) est indiquée aux personnes qui considèrent la taille ou les proportions de leur nez comme déplaisantes. Ce sont par exemple les nez trop grands/longs et les nez estimés comme trop petits ou courts. Il s’agit également des nez très étroits ou au contraire caractérisés par des largeurs proéminentes, sans oublier ceux dont les narines sont épatées.

En outre, des patients font appel à des chirurgiens plasticiens pour améliorer la forme certaines parties du visage tels que les oreilles décollées, les lèvres trop hautes mais surtout pour leur nez.

Différents aspects inesthétiques sont susceptibles d’être corrigés tels qu’une pointe globuleuse, un nez plongeant ou encore une bosse dorsale cartilagineuse.

L’âge minimal

Cette intervention de chirurgie ne peut pas être envisagée avant l’achèvement de la croissance du nez qui intervient à l’âge de 16 ans. Cela étant, nombre de chirurgiens s’accordent à dire qu’il est préférable d’attendre la majorité pour planifier une chirurgie du nez quand elle est à visée esthétique.

La procédure pour cette rhinoplastie sans cicatrice visible

Plus facile à mettre en œuvre, la rhinoplastie ouverte peut induire des cicatrices visibles. D’autre part, la rhinoplastie par voie ouverte expose à une complication rare, celle de la nécrose de la peau recouvrant la pointe du nez et de la columelle. Si cette complication est très rare, sa survenue a de telles conséquences, qu’il est préférable de bien évaluer le bénéfice risque et SURTOUT D’INFORMER LES PATIENTS QUE CE RISQUE EXISTE. Aucun praticien ne peut garantir aux patients par écrit que ce risque de nécrose est nul par la voie ouverte. Ce risque est inexistant pour la rhinoplastie par voie fermée. La voie ouverte doit être réservée pour les cas complexes (rhinoplastie secondaire, tertiaire…).

De plus, la destruction des ligaments de PITANGUY et des SCROLL sacrifiés par la réalisation de la voie ouverte qui sépare complètement la peau du SMAS nasal en les coupant a pour conséquences d’allonger le processus de cicatrisation et donnent des pointes figées.

Ce n’est pas le cas de la rhinoplastie fermée qui se traduit par un remodelage à l’intérieur nez. Le chirurgien esthétique réalise d’une part des incisions marginales. Elles présentent une forme d’arc de cercle qui suit la courbe du cartilage alaire et sont effectuées à l’intérieur de chaque narine. D’autre part, l’intervention exige parfois l’incision intercartilagineuse qui se situe entre le cartilage alaire et les cartilages supérieurs latéraux. Puisque la visibilité est réduite, seul un praticien expérimenté a la faculté de concrétiser cette intervention chirurgicale et d’obtenir un résultat satisfaisant.

APRES Rhino par voie ouverte
Ci-dessus l’on peut voir un exemple de cicatrice visible de voie ouverte qui a la réputation d’être invisible et que l’on voit pourtant parfois | pratiqué par un autre chirurgien

Les suites peu douloureuses d’une rhinoplastie par voie interne

Environ une semaine après cette chirurgie plastique, le praticien retire l’attelle en résine nasale posée juste après l’opération.

Les gonflements du visage et ecchymoses qui font suite à l’intervention disparaissent très rapidement. La consolidation définitive du nez est acquise au bout de quelques mois.

La rhinoplastie médicale : l’alternative sans chirurgie

Le docteur Serge-Jocelyn BOOLAUCK pratique également la rhinoplastie médicale à Paris. Il s’agit d’un acte de médecine esthétique qui corrige les anomalies les plus légères du nez avec une injection d’acide hyaluronique ou de toxine botulique. Cette rhinoplastie sans chirurgie permet notamment de corriger des asymétries, d’autres irrégularités ainsi que les rides du nez. On l’envisage aussi pour améliorer l’aspect d’un nez trop creusé, pour remonter ou projeter la pointe du nez.

L’inconvénient de la rhinoplastie médicale par injection vient de la nécessité du renouvellement des injections périodiquement. La complication majeure étant l’injection intravasculaire. Cette embolisation des artérielles peut avoir des conséquences sur la vitalité des tissus. Pour limiter ce risque, une parfaite connaissance de l’anatomie vasculaire de la pyramide nasale est nécessaire et utiliser EXCLUSIVEMENT des canules de moyen calibres pour éviter les injections intravasculaires. Un test au sérum physiologique avant une injection d’acide hyaluronique est toujours proposé pour avoir une idée du résultat. Là encore, il faut informer les patients clairement et loyalement sur la balance bénéfique/risque.

 

Fiche d’information sur la rhinoplastie à télécharger :

Rhinoplastie

 

Tarif chirurgie esthétique et plastique
d'une rhinoplastie par voie fermée
PRIX CHIRURGIE DU VISAGE
Rhinoplastie par voie ferméeÀ partir de 6000€
2 consultations sont nécessaires avant une intervention de chirurgie plastique et esthétique. Un devis détaillé, déclaration de consentement et fiche d’information sont remis avant l'opération. En application de l'article L. 6322-2, un délai minimum de quinze jours doit être respecté après la remise du devis détaillé, daté et signé par le praticien devant effectuer l'intervention de chirurgie esthétique.

Résultat rhinoplastie

 

Pour En savoir plus

 

L’ANATOMIE ET LA RHINOPLASTIE

 

La rhinoplastie est une intervention de chirurgie plastique complexe. C’est une opération sophistiquée et délicate à réaliser. Prendre la décision de bénéficier d’une rhinoplastie est importante. Il faut donc que vous soyez suffisamment informé sur les différents aspects de l’intervention avant de vous engager.

 

La connaissance précise de l’anatomie du nez et de ces variantes est un pré-requis indispensable pour comprendre la rhinoplastie. Ce chapitre sera consacré à ce sujet, en le simplifiant.

 

Le revêtement cutané du nez a une épaisseur variable selon les différentes régions. Il est plus mince sur la partie fixe du nez (osseuse) et s’épaissit sur la partie mobile.

 

Il faut savoir que, plus la peau est fine, plus la cicatrisation se fera vite. Le résultat final sera obtenu, lui aussi, beaucoup plus rapidement. Cependant, cette peau fine, qui va recouvrir la nouvelle armature ne supporte pas la moindre irrégularité, qu’elle soit cartilagineuse ou osseuse car cette irrégularité cartilagineuse ou osseuse se verra. D’où la nécessité impérieuse, d’éliminer toutes les imperfections pendant l’intervention. D’autre part, la peau fine a un pouvoir de rétractation important. Ainsi, si l’on réduit fortement la projection, la peau pourra se rétracter sur la nouvelle charpente.

 

L’aspect final ne sera obtenu qu’après une longue période de cicatrisation interne.
La peau étant épaisse, il faut une charpente solide pour en supporter le poids. Il ne faut donc pas affaiblir la charpente cartilagineuse, mais au contraire la renforcer, surtout si l’on veut projeter le nez.
L’idéal est donc d’avoir une peau ni trop fine, ni trop épaisse.
La rhinoplastie consiste à remodeler le nez afin de lui donner une apparence esthétique selon les attentes du patient mais, avant tout, le résultat esthétique doit être accompagné d’un résultat fonctionnel
L’apparence du nez, après l’intervention, doit être jugée parfaitement naturelle. Aucun geste chirurgical ne devra laisser de traces.

Avant l’intervention

Vous verrez votre chirurgien en consultation au moins deux fois avant l’intervention.

Il vous sera demandé un scanner de la pyramide nasal. Une étude par morphing sera faite en consultation qui permettra au chirurgien et au patient de se concerter sur les objectifs principaux de l’opération.

L’intervention

L’intervention se déroule sous anesthésie générale. En fin d’intervention, des mèches sont placées à l’intérieure de vos narines et une attelle de contention est placé sur votre nez.

Type d’anesthésie et modalités d’hospitalisation

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale et la durée d’hospitalisation est de 24h.

Les suites opératoires

Elles sont en général très simples. Des ecchymoses apparaissent dans les heures qui suivent l’intervention et disparaissent en quelques jours ainsi qu’un œdème.
Après l’ablation des mèches faite par votre chirurgien, vous pourrez sortir de la clinique.
Le plâtre sera enlevé au 7ème jour postopératoire. Vous découvrirez alors un nez, dont le résultat n’est pas définitif.
Le chirurgien vous fera une nouvelle attelle que vous porterez la nuit afin de limiter le risque de choc sur votre nouveau nez, qui est encore très fragile et sensible.

Le résultat final

Il faut attendre un an pour obtenir le résultat définitif.

 

 

 

 

 

Post a Comment

error: Copyright © - Docteur-Boolauck.com - Tous droits réservés. Contenu protégé .