LA LIPOSTRUCTURE DES SEINS À PARIS | PAR LE DOCTEUR SERGE-JOCELYN BOOLAUCK

 

Le principe de la lipostructure mammaire

La lipostructure des seins se traduit par une autogreffe de cellules graisseuses par réinjection de la graisse prélevée sur la patiente (greffe autologue). Cette intervention de chirurgie esthétique et plastique est fréquemment désignée par l’acronyme RTGA pour Réinjection de Tissu Graisseux Autologue. Le Docteur Serge-Jocelyn Boolauck pratique la lipostructure des seins ; elle vise à réinjecter la propre graisse de la patiente au niveau du sein.

Les modalités de la lipostructure

Les zones de prélèvement privilégiées sont les cuisses, les genoux, les hanches ou encore la région abdominale. Le lipofilling du sein nécessite de faire des voies d’abord dans ces zones de prélèvement pour y insérée la canule d’aspiration. Elles laisseront des cicatrices de taille réduite (moins de 2 mm).

Une fois que le chirurgien esthétique et plastique a procédé aux voies d’abord dans des zones idéalement dissimulées, à l’aide d’une “micro-canule”, l’étape suivante est celle de la préparation de la graisse. Celle-ci est centrifugée et filtrée dans le but de conserver seulement les cellules graisseuses viables et les facteurs de croissance associés. Vient ensuite la réinjection par de simples points de ponction à l’aiguille par une micro-canule. C’est au praticien de répartir uniformément la graisse dans la périphérie et en-dessous du sein. Il n’y a pas d’injection de graisses dans la glande mammaire proprement dit. La lipostructure s’achève par la suture des zones du prélèvement graisseux et la mise en place de pansements.

Mise en œuvre pour combler une dépression, cette technique est aussi reconnue pour améliorer la qualité de la peau par l’apport de facteurs de croissance tissulaire.

Les principales indications de la lipostructure du sein

La lipostructure des seins peut être envisagée pour augmenter le volume des seins. Une reconstruction mammaire par lipostructure peut être aussi indiquée après une mastectomie.

Un bilan sénologique complet sera établi avant intervention ainsi qu’un bilan de pré-anesthésie.

Type d’anesthésie et modalités d’hospitalisation

Cette intervention non douloureuse a lieu sous anesthésie générale avec une nuit d’hospitalisation.

Les suites d’une lipostructure

La lipostructure implique une petite période de convalescence d’une semaine. Il est conseillé de suspendre tout effort intense pendant 2 à 3 semaines.

Le résultat

Le résultat ne peut s’apprécier après que soient résorbés :

  • Les œdèmes ;
  • Les hématomes ;
  • Les ecchymoses ;
  • Et surtout quand il y aura eu une résorption partielle de la graisse injectée qui va de 30 à 70 % de la graisse injectée, d’où la nécessité de faire une sur-correction.

Cette résorption s’étale sur 3 à 6 mois. Ce n’est qu’après ce laps de temps que l’on pourra apprécier le résultat.

Si le résultat est insuffisant, il est possible de le compléter par une autre séance de lipostructure des seins.

Les complications

Elles peuvent être dues, soit à l’anesthésie, soit à l’intervention. Celles-ci sont clairement mentionnées dans la fiche de la SOF.CPRE que je vous invite à lire ainsi que les autre fiches qui complètent cette information.

 

Fiche d’information sur la lipostructure mammaire à télécharger :

Lipostructure mammaire

Document de la HAS (Haute Autorité de Santé) sur l’Évaluation de la sécurité et des conditions de réalisation de l’autogreffe de tissu adipeux dans la chirurgie reconstructrice, réparatrice et esthétique du sein
https://www.has-sante.fr/jcms/c_1778570/fr/evaluation-de-la-securite-et-des-conditions-de-realisation-de-l-autogreffe-de-tissu-adipeux-dans-la-chirurgie-reconstructrice-reparatrice-et-esthetique-du-sein

 

Tarif chirurgie esthétique et plastique
d’une lipostructure mammaire
PRIX CHIRURGIE DE LA POITRINE
Lipostructure des seinsÀ partir de 5 200€
Deux consultations sont nécessaires avant une intervention de chirurgie plastique et esthétique. Un devis détaillé, déclaration de consentement, fiche d’information sont remis avant l'opération. En application de l'article L. 6322-2, un délai minimum de quinze jours doit être respecté après la remise du devis détaillé, daté et signé par le praticien devant effectuer l'intervention de chirurgie esthétique.

 

Post a Comment

error: Copyright © - Docteur-Boolauck.com - Tous droits réservés. Contenu protégé .