Le lifting cervical à paris | par le docteur Serge-Jocelyn BOOLAUCK

Un cou bien dessiné est le signe de bonne santé, de volontarisme, jeunesse, beauté, sensualité. Un cou élancé, bien dessiné permet d’avoir une apparence plaisante et séduisante. Au niveau du cou, on intervient, entre autre, sur une partie du SMAS que l’on appelle le platysma. C’est un muscle plat, superficiel qui s’étale en pèlerine sur le cou.

 

cou de mannequin jeune
Photos de cou mannequin jeune

 

lifting cervical cou
AVANT/APRES Résultat d’un lifting cervico facial high et deep SMAS. Le JAW LINE (relief de la branche horizontale de la mandibule) a été redessiné et est à nouveau visible. Notez que la bajoue a été traitée. Il subsiste un petit relief cervical qui correspond à la présence de la glande sous maxillaire.

Le cou est composite

La partie superficielle du cou est composée de peau, muscle et graisse.

LA PEAU

Le cou présente des signes variés de vieillissement. Les fanons (peau et muscle), c’est l’excèdent de peau qui donne un aspect de « cou pendant » et dans le pire des cas, un « cou de dindon ». Il est important de comprendre que la peau ne fait que suivre les déformations des tissus sous-jacents qui sont les muscles, la graisse et la malposition de l’os hyoïde.

 

lifting cervical fanon
Photo illustrant un fanon.

LE MUSCLE PEAUCIER

Le muscle platysma raccourcit avec le temps (les puristes diront que c’est l’aponévrose cervicale qui se rétracte) et forme comme une corde tendue qui part du menton jusqu’à la base du cou. Ce sont les FANONS. Ces cordes musculaires et cutanées sont bien mises en évidence par la contraction du muscle platysma. L’excèdent de graisse peut masquer les cordes plastymales.

 

lifting cervico-facial
Ci-dessus, on devine sous la peau le relief des cordes des muscles platysmas.

 

lifting cervico facial platysmales
Ci-dessus, on peut voir sous la peau les cordes platysmales de part et d’autre de la ligne médiane.

TRAITEMENT DE LA GRAISSE ET DU COU

L’accumulation de graisse peut se localiser soit :

– Sous la peau et sur le muscle platysma (accessible par une lipoaspiration) ;

– Sous le muscle platysma (non accessible par une lipoaspiration).

Une lipoaspiration du cou est un travail à l’aveugle qui ne traite que la graisse sus platysmale. De plus, après une lipoaspiration, on a une face carrée due aux bajoues qui sont encore en place car elles sont difficilement traitées par la lipoaspiration.

 

remodelage chirurgical de la region cervicale
AVANT/APRES Résultat après remodelage chirurgical de la région cervicale.

Une traction uniquement sur la peau ne donnera qu’un résultat temporaire car les cordes platysmales réapparaissent rapidement puisqu’elles nécessitent un traitement spécifique.

 

lifting avec résection de la graisse sus et sous platysmale et platysmaplastie
AVANT/APRES Résultat d’un lifting avec résection de la graisse sus et sous platysmale et platysmaplastie (mise en tension du muscle).

Avant l’intervention d’un lifting cervical

Deux consultations préopératoires minimum sont nécessaires et obligatoires avant un lifting cervical. Un devis avec déclaration de consentement et fiche d’information sont remis. En application de l’article L. 6322-2, un délai minimum de quinze jours doit être respecté après la remise du devis détaillé, daté et signé par le praticien devant effectuer l’intervention de chirurgie esthétique.

Un bilan de santé est indispensable avant une intervention chirurgicale. La tabagisme et l’exposition au soleil au long court sont des éléments à prendre en considération dans l’évaluation du bénéfice risque. L’arrêt du tabac est impératif car il limite les risques de nécrose, même s’ils sont exceptionnels, qui plus est, lorsque l’on emploie une technique n’exerçant aucune traction sur la peau.

Il ne faut pas prendre d’aspirine ni d’anti inflammatoires ou tout autre médicament favorisant les saignements une dizaine de jours avant l’opération.

Une douche et un lavage des cheveux avec un antiseptique local (type Bétadine Scrub) sont réalisés la veille de l’opération. La douche avec l’antiseptique locale est à renouveler le matin de l’opération.

L’anesthésie pour le lifting cervical

Deux types d’anesthésie peuvent être faites.

  • La neuroleptanalgésie qui est une anesthésie de type locale complétée avec des relaxants.
  • L’anesthésie générale est bien sûr la plus utilisée.

Technique chirurgicale du lifting cervical

L’intervention consiste à aborder le cou par les mêmes voies d’abord que le lifting cervico facial High et Deep SMAS en y ajoutant un abord sous mental parfois. L’on enlève la graisse qui est au-dessus et en dessous du muscle platysma. Si nécessaire les muscles sont adossés l’un à l’autre. La graisse des bajoues est enlevée à vue.

En France, il est classique de ne pas faire de geste sur les glandes salivaires même si celles-ci occasionnent des reliefs au niveau du cou. La mise en place de drains est constant.

Après l’intervention d’un lifting cervical

À la fin de l’intervention, un shampoing est effectué avec de l’eau distillée et un peu de bétadine. Après rinçage, on utilise un produit démêlant qui permet d’éviter de sérieux problèmes de cheveux emmêlés.

À la sortie du bloc, il n’y a pas de pansement car rien ne doit comprimer la peau.

Les raisons pour lesquelles on ne met pas de pansement :

  • Cela permet à l’équipe soignante de surveiller votre cou d’un coup d’œil et d’éviter l’apparition d’hématome. La prise en charge d’un éventuel hématome (qui est rare) est alors immédiate.
  • Cela évite toute compression, surtout sur les zones décollées.

Une hospitalisation de 24 heures est nécessaire pour me permettre de faire les soins post-opératoires le lendemain de l’intervention afin d’inspecter toutes les sutures.

Le matin de la sortie, le visage est œdématié et ecchymotique. Cela est parfaitement normal et le retour à la normal s’effectuera dans les 48 à 72 heures pour l’œdème et au bout d’une semaine à 10 jours pour les ecchymoses.

Vous n’aurez pas de pansement. Il est recommandé, dès la première nuit, de dormir sur le dos sans oreiller. Un traversin sous la nuque peut être utilisé si cela s’avère plus confortable. Cette position assure une ouverture de l’angle cervico mentonnier et évite les compressions des vaisseaux sanguins et lymphatiques par ouverture de l’angle cervical.

La tête en position horizontale présente également un avantage pour le drainage de l’œdème. Durant les premières heures, il va s’accumuler dans la partie postérieure de la tête. Cela n’est pas néfaste au lifting et permet d’évacuer plus facilement l’œdème quand le patient sera verticalisé.

En position assise ou debout, on recommandera au patient de maintenir le menton vers le haut durant les premiers temps afin d’éviter la fermeture de l’angle cervico mentonnier.

L’alimentation sera de préférence molle dans les premiers jours pour éviter les mastications énergiques.

Les douches et les shampooings avec rinçage à l’eau sont recommandés dès le lendemain de la chirurgie afin de faciliter la chute des croûtes. Ces croûtes et ces caillots de sang vont s’éliminer au fur et à mesure des douches. Il ne sera pas nécessaire de frotter, ni de gratter les zones où se situent les croûtes.

Les points de sutures sont enlevés entre le cinquième et le dixième jour. Les points les plus fins sur les régions visibles sont enlevés rapidement, les autres points en région dissimulée sont enlevés plus tard. Pourquoi ne pas mettre des fils résorbables ? Pour qu’un fil se résorbe, il faut qu’il y ait une réaction inflammatoire locale qui se produit pour détruire le fil résorbable. Cette réaction se traduit par une rougeur que l’on n’a pas avec des fils en nylon non résorbables.

Pendant les premières semaines, certaines régions seront insensibles, notamment le cuir chevelu. Il est donc fortement recommandé de faire attention à la température de l’eau lors du lavage des cheveux jusqu’ à la récupération complète de la sensibilité.

Les rares complications suite à un lifting cervical

Elles sont très rares et dépendantes de la technique et du chirurgien, de l’état de santé du patient et de ses antécédents. Il existe un aléa thérapeutique qui, comme son nom l’indique, est imprévisible.

Il peut y avoir :

  • Un hématome. Il faut savoir que ce risque est nettement plus fréquent chez l’homme ;
  • Il existe une probabilité d’infection comme pour toutes interventions ;
  • La possibilité d’une lésion du nerf moteur qui est rarissime :
  • Des insensibilités transitoires sont fréquentes et récupèrent dans les semaines qui suivent l’opératoire.

En conclusion

Les suites d’un lifting cervical dépendent de l’expérience du chirurgien et de la technique qu’il emploie. Pour vous rassurer sur la qualité et la discrétion des cicatrices, le Docteur Boolauck chirurgien esthétique du visage et spécialiste de la chirurgie du cou vous présentera des photos de ses résultats avec les oreilles découvertes. Elles ne doivent donc pas être cachées par les cheveux après l’intervention.

Des photos de résultats à distance, à plus d’un an de l’intervention vous seront également montrées. On notera l’absence de cicatrices visibles, sans déformation des lobes d’oreille ou du tragus par la traction de la peau, en bas ou en avant. La patte de cheveux ne doit pas être déplacée et vous pourrez vous coiffer comme vous le souhaitez sans que l’on voie les cicatrices du lifting car l’oreille est un véritable indicateur de la technique employée.

Le lifting cervical doit donner au cou un aspect plus jeune, tout en étant naturel.

Mais il faut avoir conscience que le lifting ne permet qu’une mise en tension des tissus, il ne peut en aucun cas améliorer la qualité de la peau et notamment son élasticité.

Dans la majorité des cas, la reprise des activités se fait à J10.

Les sports violents ne seront repris qu’au bout de 4 à 6 semaines. Pour les autres activités sportives moins violentes, elles pourront être reprises après 2 semaines.

 

Tarif chirurgie esthétique et plastique
d'un lifting cervical
PRIX CHIRURGIE DU VISAGE
Lifting cervicalÀ partir de 8 500€
2 consultations sont nécessaires avant une intervention de chirurgie plastique et esthétique. Un devis détaillé, déclaration de consentement, fiche d’information sont remis avant l'opération. En application de l'article L. 6322-2, un délai minimum de quinze jours doit être respecté après la remise du devis détaillé, daté et signé par le praticien devant effectuer l'intervention de chirurgie esthétique.

Résultat lifting

Post a Comment

error: Copyright © - Docteur-Boolauck.com - Tous droits réservés. Contenu protégé .