LA DERMOLIPECTOMIE ABDOMINALE ANTERIEURE OU PLASTIE ABDOMINALE À PARIS | PAR LE DOCTEUR SERGE-JOCELYN BOOLAUCK

 

AVANT/APRÈS Résultat d’une dermolipectomie abdominale antérieure.

 

AVANT/APRÈS Résultat d’une dermolipectomie abdominale antérieure.

 

AVANT/APRÈS Résultat d’une dermolipectomie abdominale antérieure sur ventre forcé avec peau distendue et vergéturée, particulièrement autours de l’ombilic.

 

Elle s’adresse aux patientes qui ont un ventre à peau distendue, flasque, avec ou sans vergetures et avec des plis disgracieux souvent après les grossesses.
Quand se rajoute une épaisseur de graisse sous la peau, ce poids excédentaire distend d’avantage la peau qui peut venir parfois recouvrir le pubis, voire même le haut des cuisses.
Il peut se rajouter un problème de relâchement musculaire de la sangle abdominale donnant un aspect de ventre rond qui devra être traité dans le même temps.

LE PRINCIPE DE L’INTERVENTION EST DE FAIRE UNE INCISION LA PLUS BASSE POSSIBLE AFIN QUE LA CICATRICE SOIT FACILEMENT DISSIMULABLE.

Le principe de l’intervention est de faire une incision la plus basse possible afin que la cicatrice soit facilement dissimulable par un maillot de bain ou même un string. À partir de cette incision, la peau et la graisse abdominale sont décollées du plan musculaire puis étirées vers le bas. L’excèdent de peau et de graisse est réséquée. La sangle abdominale musculaire peut être remise en tension si son relâchement donne l’aspect d’un ventre rond de profil.
Les causes de cette détérioration peuvent être multiples :
– La prise de poids avec épaississement du pannicule graisseux de l’abdomen. Cet excès de poids distend le peau, l’ensemble glisse vers le bas jusqu’à recouvrir partiellement voire totalement le pubis, c’est le tablier abdominal.
Cet excédent cutané graisseux est disgracieux et gênant parfois, à l’origine de plis de macération et de mycose des plis, en particulier l’été.
– Les grossesses multiples ou gémellaire peuvent parfois entraîner un ventre forcé avec une peau affinée et souvent fortement vergeturée. Ces patientes n’ont pas, en général, d’excédent graisseux parfois même, il n’y a que la peau sur la paroi musculaire qui souvent est distendue et présente un écart (diastasis) des muscles qui nécessite une réparation car, de profil ces patientes ont la partie inférieure du ventre rond.
– Le perte de poids importante avec fonte de la graisse abdominale ne s’accompagne pas d’une rétraction cutanée abdominale ; si celle-ci est excédentaire, cela donne l’aspect de ventre flasque avec de multiples plis à différents niveaux au-dessus et en-dessous de l’ombilic.
Les vergetures discrètes avant l’amaigrissement deviennent très apparentes après.

Le placement de la cicatrice et le nombril

Il y a donc un compromis a trouvé avec la patiente dans l’emplacement de la cicatrice. Elle choisira le modèle de maillot de bain ou de sous-vêtement qu’elle préfère et aura bien présent à l’esprit que la mode change mais pas l’emplacement de la cicatrice.
D’une façon constante, la cicatrice sera placée la plus basse possible sur le pubis et remontera latéralement.
L’intervention va consister à placer une cicatrice définitive dissimulée par le sous- vêtement.
La qualité de la cicatrice est imprévisible même si, dans la grande majorité des cas, elle est de bonne qualité, il faudra bien envisager toutes les éventualités dans le cas de patientes qui présentent déjà des cicatrices dont la qualité est médiocre.
Il faut éviter la cicatrice verticale que ce soit en sus, sous ombilical et également le segment de cicatrice entre l’ombilic et le pubis, car ces cicatrices haut situées par rapport au pubis, donner l’impression d’une femme coupée en 2. Il faut, au contraire, que la cicatrice soit dissimulée dans un maillot de bain 2 pièces.
Il ne doit y avoir qu’une seule cicatrice passant très bas située dans le triangle pileux pubien puis remonter au-dessus des plis inguinaux et se diriger vers et au-dessus des saillis osseuse du bassin en avant (les épines iliaques).

LE NOMBRIL PEUT ÊTRE CONSERVÉ OU RECONSTRUIT. S’IL EST CONSERVÉ, IL FAUT ÉVITER DE LUI DONNER LA FORME D’UN BOUTON DE CHEMISE SUTURÉ EN PLEIN MILIEU DU VENTRE AVEC DES TRACES DE FILS EN RAYON DE ROUE EN PÉRIPHÉRIE. IL NE DOIT DONC PAS Y AVOIR DE SÉQUELLE VISIBLE QUI TÉMOIGNE D’UNE CHIRURGIE ABDOMINALE CAR L’ON PEUT DIRE QUE LE NOMBRIL EST LE MOUCHARD DE LA PLASTIE ABDOMINALE.

L’ombilic est un autre élément clef de cette intervention. La conservation ou non du nombril dépend de la présence ou non d’une hernie ombilicale.
Le nombril peut être conservé ou reconstruit. S’il est conservé, il faut éviter de lui donner la forme d’un bouton de chemise suturé en plein milieu du ventre avec des traces de fils en rayon de roue en périphérie. Il ne doit donc pas y avoir de séquelle visible qui témoigne d’une chirurgie abdominale car l’on peut dire que le nombril est le mouchard de la plastie abdominale. Pour obtenir un nombril le plus proche du naturel, il est nécessaire d’enfuir le moignon ombilical conservé. Vous pourrez observer sur les photos des cas présentés, le naturel des nombrils conservés.

Quant aux néo-nombrils ou nombrils reconstruits, dans ce cas, il n’y a aucune cicatrice visible.

La cicatrice est longue et incurvée vers le bas. Il est essentiel qu’il y ait une traction la plus faible possible sur la région pubienne afin d’éviter une remontée secondaire de cette pilosité pubienne. Si l’on ne respecte pas ce principe, on observe une horizontalisation de la cicatrice avec un étalement du triangle pileux pubien.

Avant l’intervention

Deux consultations minimums avec votre chirurgien sont indispensables avant une dermolipectomie abdominale antérieure ainsi qu’un autre avis chirurgical car c’est une intervention importante. La décision doit être plus que mûrement réfléchie.
Un bilan sanguin, un scanner abdominal ainsi qu’un échodoppler veineux des membres inférieurs vous seront prescrits.
Il faut avoir un poids stable depuis au moins un an.
Ne pas envisager de grossesses, car une fois la réparation faite, la survenue d’une grossesse peut tout détériorer.
Arrêter la pilule un mois avant l’intervention, en particulier si le risque de survenue de complication thromboembolique est important.
Arrêter de fumer pendant le mois qui précèdent l’intervention et les deux semaines qui suivent.
En cas de présence de plis de macération, un avis dermatologique sera nécessaire.
Une bonne hygiène avec deux douches par jours pendant les semaines avant et après l’intervention.
L’on évitera tous les médicaments qui peuvent allonger le temps de saignement et la coagulation, en particulier l’aspirine et les anti-inflammatoire. D’une manière générale, ne prenez rien sans en avertir votre chirurgien.
Pendant les semaines ou mois qui précèdent l’intervention, faire des exercices de musculation de la sangle abdominale sans que ce soit une préparation pour les jeux olympiques !
Le chirurgien vous apprendra à faire les mouvements qui sollicitent le moins possible la musculature abdominale, en particulier les muscles droits (les tablettes de chocolat) surtout pour se lever ou se mettre dans un lit.
Pour s’allonger, il faudra s’asseoir au bord du lit puis pencher la tête et le tronc du côté de l’oreiller, mettre ensuite les jambes sur le lit puis se tourner sur le dos. Tous ces mouvements seront faits en s’aidant des mains et des bras.
Il vous sera prescrit des bas ou chaussettes de contention classe 2, une gaine de contention et des médicaments, à se procurer avant l’intervention.
Veillez à contacter une infirmière qui soit disponible pour la première semaine de pansement. Le pansement ne devra pas être fait par l’infirmière lorsque vous verrez votre chirurgien une semaine après l’intervention.
Ne pas boire d’alcool durant les jours qui précèdent l’opération.
Nous vous conseillons de vous couchez tôt la veille de l’intervention.

Le jour de l’opération

Le chirurgien vient vous voir dans votre chambre pour vérifier que vous avez bien respecter les consignes pré opératoires. Il fera également les dessins préopératoires dans votre chambre et prendra des photos avant et après les dessins.
Vous devrez prendre une douche avec un antiseptique.
Vous mettrez vos chaussettes ou bas de contention.

Après l’intervention

Après l’intervention, un pansement est mis en place sur l’abdomen.
Vous jambes sont surélevées, ce qui réduit la tension sur la cicatrice et améliore le drainage veineux.
Avant que l’on vous reconduise dans votre chambre, un passage en observation en salle de réveil sera nécessaire.
Une fois dans votre chambre, vous serez installée sur le dos avec les jambes surélevées.
Il vous sera conseillé de ne pas vous lever seule les premières fois.
On vous demandera de bouger les jambes régulièrement.
Le traitement anticoagulant sera mis en route le jour même de l’intervention
Le chirurgien fera votre pansement le lendemain et le surlendemain.
Les drains de redon seront retirés par votre chirurgien le matin de votre sortie.
Aucun fil n’est à retirer car les sutures sont sous la peau et les fils sont résorbables ; cela évite la marque des fils sur la peau.
Les pansements et les injections d’anticoagulants seront fait par une infirmière.
Tous les mouvements seront fait pour ménager le muscle droit, en particulier dans le cas du traitement d’un diastasis des droits.

 

Fiche d’information sur la plastie abdominale à télécharger :

Plastie abdominale

Tarif chirurgie esthétique et plastique
d’une plastie abdominale
PRIX CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE
Dermolipectomie abdominale antérieure prise en charge par la Sécurité socialeDépassement d'honoraires, à partir de3000€
Dermolipectomie abdominale antérieure non prise en chargeÀ partir de 5500€
La dermolipectomie abdominale peut être prise en charge par la Sécurité sociale si le tablier abdominal recouvre partiellement le pubis, avec demande d’Accord préalable à la CPAM.
Si l’accord préalable est accepté, la Sécurité sociale réglera des honoraires de l’ordre de 270 € à 321 € selon la cotation de l’acte pour le chirurgien hors adhérent OPTAM et de l’ordre de 125 € à 166 € pour l’anesthésiste. Le Dr. Boolauck est en secteur 2 et hors adhérent OPTAM, il pratique des dépassements d’honoraires ainsi que l’anesthésiste. Un devis détaillé est remis avant l’intervention.
Deux consultations sont nécessaires avant une intervention de chirurgie plastique et esthétique. Un devis détaillé, déclaration de consentement, fiche d’information sont remis avant l’opération. En application de l’article L. 6322-2, un délai minimum de quinze jours doit être respecté après la remise du devis détaillé, daté et signé par le praticien devant effectuer l’intervention de chirurgie esthétique.

Résultat abdominoplastie

Post a Comment

error: Copyright © - Docteur-Boolauck.com - Tous droits réservés. Contenu protégé .